l'art du stacking

Comment maitriser le stacking comme une pro?

L’art du stacking s’impose aujourd’hui comme la grande tendance prônée par toutes les blogueuses mode.

Mais qu’est ce que ça signifie exactement? Issu de l’anglais : « to stack » qui signifie empiler, le « stacking » consiste à porter ses bijoux : bagues, colliers, sautoirs, joncs et bracelets en grand nombre pour accentuer un look.

Mais l’art du stacking ne s’improvise pas. La difficulté est d’accumuler ses bijoux en sachant doser pour ne pas dans tomber dans un fashion faux pas lourdement réprimandé par Christina  !alors pour devenir la reine du stacking on te recommande vivement de suivre les conseils suivants :

le stacking de bijoux

1 : Jouer la finesse : privilégier des articles fins pour un résultats plus délicat et travaillé.

2 : Savoir doser le mix and match :  Pour un résultat élégant, reste toujours dans le même esprit de bijoux. Ceci-dit pour un « stacking » de bracelets, on te conseille de casser le tout en glissant une jolie montre au milieu de tes bijoux.

3 : Penser à l’harmonie visuelle :  Pour débuter, garde les mêmes teintes pour garantir un bel effet visuel. Les combinaisons plus hasardeuses nécessitent une réelle maîtrise qui viendra dans un second temps.

4 : “Less is more” : l’accumulation de bijoux ne supporte pas le too-much vestimentaire. Rien de tel qu’une tenue sobre pour sublimer ta composition de bijoux.

Maitriser l’art du stacking va te permettre de donner un second souffle à tes bijoux et cette technique est applicable à tous les types de bijoux…
colliers_lany_bijoux

1 – LES COLLIERS

L’art du stacking s’exprime avec la superposition de colliers. Tu peux varier les longueurs pour varier les plaisirs mais également mixer la largeur de tes bijoux. Pour un look avec davantage de dimension, commence par un ras-de-cou et ajoute des colliers à pendentifs de plus en plus longs.

Pendant, l’été privilégie les colliers avec des pendentifs de couleurs vives, avec un beau bronzage, ton stacking sera beaucoup plus visuel.

 

Bracelet-lany-bijoux

 

2 – LES BRACELETS

Sublimer ses poignets est de loin le stacking le plus facile! Au risque d’agacer ta collègue de bureau par le bruit que font les bracelets qui s’entrechoquent, il faut néanmoins rester dans la sobriété.

Commence par un bracelet avec une forme qui attire l’œil, puis mixe-le avec des formes plus délicates ou quelques touches de paillettes et de couleurs.

 

boucles_oreilles_lany_bijoux

 

3 – LES BOUCLES D’OREILLES

On le sait, la superposition côté oreilles reste compliquée si l’on n’a pas les oreilles percées. Néanmoins, il y a toujours des moyens de tricher et de mimer un piercing grâce à la magie du style.

Commence par une boucle d’oreille pendante et, si tu as la chance d’avoir un second trou sur le lobe, place une boucle d’oreille grimpante, qui donnera l’impression que tu collectionnes les piercings d’oreille. Et cerise sur le gâteau, finis par une boucle d’oreille en manchette à placer où tu le souhaites.

 

Bagues_lany_bijoux

4 – LES BAGUES

Rien de bien sorcier pour accumuler mille et une bagues au bout des doigts. L’avantage d’avoir 10 doigts, c’est que l’on peut s’amuser à superposer les bagues les plus stylées, au gré de nos envies et de nos looks.

Le mot d’ordre est de ne pas en faire trop ! On choisit des modèles fins et surtout faciles à accorder et à superposer. Pour varier les plaisirs, on mixe les tailles de bagues pour en placer sur les phalanges et habiller nos doigts de beautés dorées ou argentées.

Attention aux couleurs de tes bagues, reste dans les mêmes tons au risque de tomber dans le too much! 

Une jolie manucure et, promis, ton « stacking » de bagues sera deux fois plus instagrammable !

 

Enfin, n’oublie pas une chose essentielle : le « stacking » est fait pour être vu. Pas question de planquer ses bracelets sous les manches de sa blouse ou de son pull.

Article issu du blog des Toulousaines